FANDOM


1425678686-2015-03-06-22-51-15

Pop Hip (présenté dans le livret de Stup religion)

Pop Hip ou Pop-Hip, également appelé Pauvre enfant[1], est un personnage de l'univers de Stupeflip incarné par Julien Barthélémy. Enfantin et naïf, il correspond à la tonalité pop-rock du groupe, par opposition au personnage sombre et violent de King Ju, également interprété par Barthélémy.

Pop Hip est décrit comme une « espèce d'abruti, toléré par le Crou, responsable de "je fume pu d'shit" » dans le livret du premier album, et comme une « véritable tête de turc du Crou, qui veut sans arrêt faire du rock'n'roll » dans Présentation du Crou. Les morceaux qui lui sont attribués présentent généralement une instrumentation plus electro-pop, des textes chantés et des paroles rarement liées à l'univers de Stupeflip. Notons que si Julien Barthélémy apparaît et œuvre en général hors de Stupeflip en tant que King Ju, c'est en tant que Pop Hip qu'il a collaboré avec Simone elle est bonne pour former le duo Simone et Pop Hip.

Histoire du personnageEdit

Pop Hip est présenté dans la piste Présentation du Crou comme un des trois premiers membres du Crou, aux côtés de Flip et de King Ju. Dans La Bavure de Pop Hip, il est dit qu'en octobre 2003, Pop Hip « se désintéresse du rock et commence à écrire des chansons pour Florent Pagny », ce qui est une des causes des « sérieux dysfonctionnements » que connaît le Crou.

Dans The Hypnoflip Invasion, les morceaux de Pop Hip sont présentés comme passant à la radio[2]. En parallèle à cela, l'album expose les raisons qui vont motiver le meurtre de Pop Hip : « Pour le Crou initial, Pop Hip restait un problème majeur. Bien sûr, il fut un temps où ses pitoyables ritournelles firent leur petit effet, mais ce temps est bien révolu, et le pauvre Pop Hip était devenu un affreux point noir au sein même de la Menuiserie. Paradoxe, car il restait le seul à pouvoir remplir durablement les caisses de l'A.S.F.H., la désormais puissante association de Stup fanatiques. »[3]. La piste Dark warriors comprend la phrase « Pop Hip doit mourir ».

Pop Hip est assassiné à son domicile dans la piste La mort à Pop-Hip, de deux balles, tirées par une personne non identifiée. Il est le deuxième personnage mort après Fabien Pollet[4]. Selon la même piste, après ce meurtre « la situation devenait moins tendue », quand bien même plusieurs enregistrements subsistent, dont Le coeur qui cogne, « fruit du séjour de Pop Hip en Argémie », et dont « tous savaient pertinemment [qu'il] ne devait point figurer sur le disque » (mais dont est tout de même présenté « un échantillon »).

Caractère et apparenceEdit

Pop Hip est un personnage passablement naïf et enfantin (voir par exemple des phrases comme « Attendez-moi, j'ai oublié ma brosse à dents » ou « Eh quelqu'un aurait vu mon taille-crayon ? »[5], les musiques enfantines sur lesquelles il parle dans Une bonne correction ou qui passent chez lui dans La mort à Pop-Hip). Enthousiaste et émerveillé, il s'extasie par exemple des possibilités de communication via disque dans West Région's Inquisitors (« par exemple si je dis poivron... »).

Pop Hip semble incarner le musicien « commercial » : il passe en radio[2] et dit qu'il faut « penser aux programmateurs des radios »[6], écrit des chansons pour Florent Pagny[7] et est « le seul à pouvoir remplir durablement les caisses de l'A.S.F.H. »[3], ce qui peut vouloir dire que Pop Hip est le seul membre qui fait vendre. Il est étiqueté « produit » dans le livret du troisième album.

De plus, Pop Hip semble détesté par les autres membres du Crou : la phrase « Ta gueule Pop Hip » conclut les morceaux Gaëlle et Pop Hip's revenge, morceau pour lequel des chiens sont lâchés contre Pop Hip ; il se voit menacer d'être exclu du Crou sur la piste Avertissement et mentionne que les autres le « frappent tout le temps » dans Une bonne correction. Cette haine prend fin avec le meurtre de Pop Hip dans le troisième album.

Pop Hip apparaît un général avec un sourire niais et des lunettes (ou un maquillage entourant ses yeux, par exemple dans le clip de Je Fume Pu D'Shit). Il n'a pas de tenue récurrente.

Chansons attribuées à Pop HipEdit

Hors StupeflipEdit

Julien Barthélémy a collaboré avec Simone elle est bonne en tant que Pop Hip, pour former le duo Simone et Pop Hip.

RéférencesEdit

  1. Surnom mentionné dans le livret de l'album The Hypnoflip Invasion
  2. 2.0 2.1 Dans La menuiserie et 72.8 mhz
  3. 3.0 3.1 Dans Gaëlle
  4. Décès mentionné dans Création de la Deuxième Ère du Stup
  5. Dans le morceau Gaëlle
  6. Dans Une bonne correction
  7. Dans La Bavure de Pop Hip


Le Crou (1972-2999)
Membres : FlipPop HipKing JuMC SalòCadillacMembre caché
Porte-paroles : Fabien PolletSandrine Cacheton

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.